Je hais les shampoings

Je sais pas vous mais moi j’ai du mal avec le rayon shampoing des hypermarchés.
J’y passe toujours un temps considérable eu égard au tout petit flacon que je cherche juste à obtenir quand j’y mets les pieds.

Je sais pas vous mais moi j’ai du mal avec le rayon shampoing des hypermarchés.
J’y passe toujours un temps considérable eu égard au tout petit flacon que je cherche juste à obtenir quand j’y mets les pieds. Oui parce qu’en général j’y vais avec le besoin immédiat d’y trouver le shampoing qui va bien avec mes cheveux de maintenant et je suis dans une certaine urgence vu que j’attends toujours le dernier moment pour affronter ce rayon.

Vue en perspective d'à peu près 7% du rayon shampoing de mon hyper

Bon déjà, il est beaucoup trop grand ce rayon. Beaucoup trop de produits sur une beaucoup trop grande longueur, c’est impossible d’embrasser toute l’offre d’un seul regard comme pour tous les autres produits normaux du magasin. Nan, les shampoings, c’est pas un produit normal et pour comprendre de quoi ça parle, il faut se déplacer, marcher, arpenter, revenir, comparer, etc. Et quand on croit qu’on a saisit l’affaire, qu’on tient le bon flacon du produit miracle, là on se baisse un peu et pan! on tombe sur the trouvaille, le shampoing pour cheveux mi-sec à tendance regraissante avec suicide des pellicules sous 6h 4 en 1 ultra démêlant re-coiffant qui vous avait échappé lors des 5 premiers passages.

Ensuite, c’est pas bien clair s’il est pour femme ou pour homme ce shampoing que j’ai mis 25 minutes à choisir. Oui parce que le flacon est un peu rose quand même. Pi dans la pub, il me semble bien que c’était une blondasse qui faisait le coup des cheveux trop hyper voluptueux qui volent tout seuls, dans la rue, au travail et à la maison. Bon sang, mais comment vous faîtes vous pour savoir si le shampoing il est pour homme ? C’est la couleur du flacon ? La marque ? Le parfum ? Ils sont tous mixte ? Nan parce que déjà si je pouvais, avec un critère simple hein, pas un truc tordu, éliminer 50% du rayon lors de mon scan initial, je gagnerai un temps précieux.

OK, admettons que je parvienne à limiter ma recherche aux modèles spécial homme poilu dans mon style, il me reste encore à choisir entre des centaines de produits d’une dizaine de marques différentes. C’est là que je commence à lire les petites lignes de chaque flacon et que je découvre l’ampleur de l’ingrate tache qui s’offre à mon intelligence d’homme moderne ultra-développé. Il faut pour parvenir à quelque chose de raisonnable et ne pas repartir du rayon avec un shampoing inadapté à mes caractéristiques capillaires (ça à l’air grave en plus) répondre à quelques questions d’apparence fort simples:
Ai-je des cheveux normaux ? Gras ? Secs ? Regraissants ? Mous ? Epais ? Fins ? Délicats ? Clairs ? Pelliculés ? Longs ? Colorés ? Abimés ?
Oui, il faut répondre à toutes les questions. Toutes. Alors bien sûr, certaines sont assez faciles, la couleur je gère, les pellicules j’en ai une assez bonne idée mais déjà la longueur c’est plus subtil… moi on me dit toujours que j’ai les cheveux longs mais est-ce vraiment un bon indicateur ? Et est-ce qu’ils sont gras mes cheveux hein ? Bah après 3 jours sans shampoing oui! Mais le jour même non! Alors je dois choisir quoi moi ? Secs ? Gras ? Regraissant ? Bon ensuite moi j’ai le cheveux épais, ça je le sais parce que mon coiffeur me le dit à chaque fois qu’il a finit de me les couper et qu’il les sèche et qu’il s’écrit d’un air un peu stupéfait (pourtant c’est son métier LUI) « wouahhh vous avez le cheveu épais, ils gonflent en séchant! – Oui merci je sais, connard, t’as plus qu’à recouper plus court vu que maintenant j’ai une tête d’autruche qui sort du mixer ». Enfin je vous la fais courte mais figurez-vous que dans tout ce foutu rayon shampoing que jamais aucune intelligence extra terrestre supérieure n’osera jamais inventer tellement c’est absurde, IL N’Y A PAS de shampoing pour cheveux épais! Je les ai tous regardé, comme à chaque fois, on ne sait jamais, ils vont peut-être finir par le créer le produit pour MES cheveux vu qu’il y a à peu près un flacon par génotype humain. Mais non.

Alors je finis par prendre le modèle pour cheveux normaux que j’avais déjà fini par prendre la fois d’avant, complètement désespéré par tant d’injustice.

Là où j’ai cru mourir c’est quand je suis allé au rayon hygiène enfant et que j’ai cherché un shampoing pour mon fils et qu’après une intense recherche, je finis par les trouver bien planqués et qu’IL N’Y AVAIT QUE 2 modèles!!!! Oui 2, un rose et un bleu. Un pour les fille et un pour les garçon. Je vous jure que c’est vrai. 2 modèles! Qu’on ne viennent pas me dire que la vie n’est pas complètement surréaliste des fois!

Bordel, mais pourquoi est-ce qu’Apple ne fait pas des shampoings ?