Montmartre: Ombres et Lumières (2nd partie)

Cette seconde étape commence tout près de la place du Tertre aux limites de la zone touristique. J’ai passé un bon moment à observer cette galerie qui me semblait tout droit sortie d’un décor de cinéma. Imaginez… le trottoir est en fait du carton, le lampadaire est un faux et les acteurs vont bientôt arriver…

Et LE voilà! Il est arrivé cet instant décisif que je guettais sans trop y croire, appareil photo en main. Un acteur est arrivé. Un look intemporel avec ce magnifique chapeau et une clope au bec, comme dans les films quoi.

Je ne résiste pas non plus à vous montrer avec quelques détails ce panneau d’affiches publicitaires d’un autre âge. Cela peut paraître kitch mais c’est précisément ce genre de boutique qui à mon sens fait vivre l’esprit de Montmartre.

Et pour finir cette séquence, la jeune fille aux cartes comme je l’ai appelé. Seule face à l’immense rue noire, dans un Montmartre qui commence à se vider de ses touristes, elle range ses cartes avec délicatesse.

Changement de décor (mais je crois qu’il s’agit encore d’un décor de cinoche laissé en place), voici Pigalle et le Moulin Rouge!

Ici dans une superposition de 2 images pour sortir un peu de la vue archi-classique 😉

Le métro blanche, juste à coté, a su garder son entrée « Metropolitain » d’époque. Dessinée par Hector Guimard au début du XXe siècle, il reste encore une soixantaine d’entrée  de Métro du même architecte à différents endroit de Paris.

Petit clin d’oeil…

Et pour finir ce petit voyage parisien, 2 visions composées. Une première où la roue remplie intégralement l’espace du moulin (tout en étant nette du fait des superpositions de photos) devant ce Paris de la nuit si célèbre.

Et la seconde, ma préférée de cet ensemble qui mélange joyeusement les symboles parisiens du quartier, y compris un feux tricolore 😉

The End!

J’espère que ce regard que j’ai posé sur le quartier de Montmartre vous aura plu! A la semaine prochaine…