Enfin du nouveau dans mes photos!

Les photos du trip californien sont enfin en ligne! J’ai eu un peu de mal avec les panoramiques… Le truc fourni par Canon avec tous ses appareils est vraiment trop moyen! Je conseille maintenant les panotools qui sont gratuits et qui fonctionnent avec un certain nombre d’interfaces telles que Gimp ou PTGui (payant).
Enjoy!

Photo uploaded from photiolo.

Le body-pump pour les nuls

Ca aurait pu aussi s’appeler « les salles de sport pour les nuls ». Vous allez comprendre.
C’est qu’en cette rentrée, mes bonnes résolutions ont frappé fort. Comme tous les ans à peu près à la même époque revient la même angoissante question existentielle : que vais-je bien pouvoir foutre comme activité intelligente cette année ? Vous savez, l’activité qu’on fait le soir ou le week-end, le truc qu’on essaye de faire régulièrement, la fameuse bonne résolution « cette année je fais du sport toutes les semaines plutôt que de m’encroûter devant mon PC / TV (au choix) » etc.

Les autres années, quasiment désespéré par ma passivité, je finissais toujours vers la fin du mois de septembre, par me trouver une vague occupation culturelle (magie, chant, etc.). Je ne dénigre pas ces activités mais force est de constater que ça ne rentrait pas dans le cadre de la bonne résolution initiale « faire du sport ».

Or donc cette année est arrivé un événement assez inouï. J’ai mis les pieds (la tête aussi ?) dans un club de gym.

bodypump

Continuer la lecture de « Le body-pump pour les nuls »

Mon Archos 404

Petit mais costaud… voici en un mot le résumé du dernier bijoux Archos.

Alors pour ceux qui n’ont pas encore franchit le pas et qui conservent un irrepressible goût pour les choses d’Apple, je vais essayer de vous dire pourquoi il faut peut-être songer à regarder de l’autre coté de la vitre embuée par les souffles chauds des sirènes ipodiennes.
Personnellement, c’est mon 2ième archos (le premier étant un gmini 400), et lui même faisait suite à un ipod 10 Go 2ième génération.

archos_404-handres.png

Continuer la lecture de « Mon Archos 404 »

Cette main

Tout est dans cette main, dont le geste effleure une mèche de cheveux.

17-07-2005-15-11-00_0001_redimensionner_redimensionner.jpg

Le visage reste inconnu caché derrière ce geste et c’est ce qui rend cette capture si troublante. La peau semble douce et sa blancheur offre à la fois contraste et continuité avec la fraiche couleur du tshirt et du décor allentour.

Un instant où l’harmonie se conjugue avec le mystère.

J’aime, j’aime pas

Un blog qui se respecte a son « j’aime / j’aime pas ».

 

Si.

J’aime … les couchers de soleil (et les levés aussi c’est juste qu’en général, je me lève après lui!);le moment où le rideau se lève, quand tout le monde retient son souffle; acheter des paires de chaussures; les fraises tagada (et toutes les saloperies sucrées et molles en général); les halos; le mot « chafouin »; vendre; le métro;

Je n’aime pas… me coincer les doigts dans le truc metallique qui sert à fermer les parapluies; faire un état des lieux de sortie; ne pas avoir de net (vous aviez compris ça hein ?); faire la queue à la poste; les conducteurs de voiture; les musées fermés pour travaux; les vendeurs; les heures de pointe;

Et vous ?

La mécanique des fluides

Me demandez pas pourquoi je fous un titre pareil à ce post, c’est ça l’inspiration, ça ne s’explique pas 😉
Maintenant, il me reste juste à trouver un truc à dire en rapport avec mon titre.

Ce qui est fluide en ce moment, c’est le temps. Celui qui passe là, en bas de chez vous, et qui vous nargue à la moindre occasion. C’est un temps subtil, sensible et subjectif, mais il reste fluide. Certes, il y a ces turbulences, ces perturbations momentannées, ces instants qui durent et ces journées qui s’enfuient, mais toujours en s’écoulant et toujours dans la même direction.

Comme le dit Edouard Levé dans son Autoportrait (Edition Pol), « le plus beau jour de ma vie est peut-être passé ». Cette fluidité là est angoisse. Fluide, fuite. Notre vie a une fuite. Elle s’écoule goutte à goutte, jusqu’à la fin ou éclate brusquement comme un ballon abimé. Ce temps c’est notre âge. Ces deux petits chiffres bien gentils qu’on colle ensemble pour se faire peur, 30, 40…, 50……. Au fond, ces chiffres là nous questionnent. Ils nous demandent inlassablement ce que nous comptons faire du temps qui est devant nous. Ils nous demandent aussi de regarder celui qui est passé pour en goutter l’amère nostalgie ou au contraire la desespérante vacuité.

Continuer la lecture de « La mécanique des fluides »

Histoire de clim

Qu’y a-t-il de plus stupide qu’une clim en hiver ?

Rien sans doute, et pourtant celle de mon bureau ne s’éteint jamais. Oh, elle donne bien l’impression de vouloir s’arrêter parfois, lorsqu’on lui demande gentiment. Mais cette clim là n’est pas comme les autres: elle décide de son plein gré de ce qu’elle doit faire. Elle décide de quand elle doit le faire. Et elle décide assez précisément de la température qu’elle désire atteindre. En un mot, elle vit.

Continuer la lecture de « Histoire de clim »