Ciel Landais

Ciel Landais by <iolo>
Ciel Landais, a photo by <iolo> on Flickr.

Nuit et jour, le pétrole profondément enfoui par des millions d’années de sédimentation et de transformations chimiques, est pompé jusqu’à la surface terrestre. Il s’agit ici d’un des rares puits français encore en activité. Plus pour très longtemps.

Photo prise aux abords du lac du Parentis en Born, France.

Montmartre: Ombres et Lumières (1ère partie)

Venez, je vous emmène avec moi pour un petit voyage au cœur de Montmartre et au cœur de la nuit, de ses ombres et de ses lumières. Cette première partie nous portera de la place du Tertre jusqu’à la basilique du Sacré Coeur. Petit détail technique, chaque photo peut être affichée en plus grand (si votre écran le permet) en cliquant simplement dessus.

On commence par une rue, comme toutes les autres ou presque.

La rue blafarde

La perspective saisissante et les lumières colorées annoncent le thème de cette ballade dans les lumières de la nuit.

J’arrive bien vite à la place du Tertre, étrangement déserte pour moi qui ait l’habitude de la voir le jour. Je suis immédiatement illuminé par les décorations de cette place que je n’avais encore jamais observé.

 

Partout, où que l’on porte le regard, on voit ces étoiles. Ou encore cette neige lumineuse…

 

Pour aller à la basilique, le chemin est tout tracé, il faut suivre la lumière…

 

Avant de parvenir au lieu Saint, je m’essaye ici à une photographie un peu différent où les ombres et les lumières se répondent en écho dans toute l’image. Mon sujet n’est pas tant la basilique, pourtant au centre, que ces jeux lumineux qui, de la terre au ciel, guident le regard jusqu’au monument.

 

Enfin la basilique est là, dans une photographie que j’ai souhaité un peu angoissante et froide, en complète opposition avec le chemin qui mène au monument. D’un seul coup, on redevient seul face à ce mastodonte architectural et face au divin qu’il incarne. L’arbre décharné qui est dans l’ombre semble indiquer que tout l’alentour du lieu a été vidé de son âme.

 

Je termine par une photo composée qui se veut le résumé de cette première étape. Une image impressionniste qui ne donne pas à voir mais plutôt à sentir, à percevoir.

La seconde partie fera étape dans le Montmartre « décor de cinéma » ainsi qu’au moulin rouge!