Les aimants du pont neuf

Non, ne fuyez pas! Je sais, le jeu de mots du titre est tout pourave, c’était juste pour dire que ça va parler d’aimants. Non pas de ceux qui aiment mais de ceux qui attirent, ou qui repoussent, c’est selon. J’ai en effet découvert il y a peu ces petites billes merveilleuses qui s’appellent Zen Magnets (les aimants zen donc). Ca vient des USA (commandé en ligne directement sur leur site http://zenmagnets.com/) et c’est incroyable. Chaque petite bille  est un aimant (avec 2 pôles donc) d’une puissance suffisante pour porter à elle seule les 216 autres petites billes. Pourquoi 216 ? Parce que le lot que j’ai acheté permet de faire un cube de 6 billes de coté (6*6*6 = 216), comme sur cette photo.

Mon premier cube en Zen Magnets

Ca parait basique comme ça, un simple cube, mais à faire ce n’est pas si simple. Sur le site de Zen Magnets, il y a une vidéo qui montre une façon d’y parvenir. Parce qu’il faut bien comprendre que ces petites billes se collent sur tout ce qui bouge d’un tant soit peu métallique et ont donc une fâcheuse tendance à se coller toutes ensembles sans aucune forme particulière. Tout l’art du Zen Magnets est de parvenir à les mettre ensemble dans une forme voulue, stable. D’où le coté Zen, car il faut être zen pour y parvenir (oui ça y est je suis zen, j’ai fait le cube).

Comme je suis très fort, j’ai aussi fait un cylindre.

Le cylindre

J’adore ce mélange de motifs parfaits, sphères, lignes, triangles (regardez les lignes formées par un ensemble de 3 billes, puis 9 puis …)…

Et parce que c’est vous, voici d’autres photos de mes expérimentations (objectif 85mm macro).

Devinette

Malgré la fièvre, les courbatures et le fait que mon cerveau soit à 2 toux de se décoller de mon crane, ah non, une, je décide de vaillamment honorer ma bonne résolution 2011. Qu’on ne vienne pas me dire après cet acte de bravoure que je n’y mets pas du mien.

La photo devinette

Première question, assez facile: qu’est-ce que c’est ?
Seconde question: comment est-ce qu’on obtient ça ?

La réponse dans quelques jours… quand j’aurai retrouvé un neurone.
—–
Bravo à tous pour ces différents essais, ici et sur Facebook et surtout à Manu qui a trouvé qu’il s’agissait d’un boitier de CD! Mais d’où viennent ces couleurs ? Il s’agit d’un effet optique. Une source de lumière polarisée éclaire le boitier par l’arrière (face à l’appareil). Cette lumière traverse le boitier ce qui provoque déjà une première irisation (effet prisme). Mais pour obtenir autant de belles couleurs il faut ajouter un filtre polarisant sur l’appareil photo. Et le tour est joué. Question subsidiaire: comment obtient-on de la lumière polarisée ? J’ai tout simplement utilisé un écran d’ordinateur portable puisque la technologie LCD utilise un filtre polarisant en surface de l’écran. En mettant une image  blanche en fond d’écran, on obtient une belle source de lumière polarisée!